Archives par mot-clé : Musique

La visualité du concert, de l’image classique de retransmission à l’image spectaculaire : Vers une médiatisation visuelle des concerts

Réflexion sur les problématiques de visibilité dans les grandes salles et sur l’adaptation ou l’évolution de la dimension visuelle du live qui entretient un lien étroit avec sa médiatisation

De nos jours, la musique devient de plus en plus rattachée à la représentation visuelle en suivant l’évolution des avancées technologiques qui permettent de fournir des images suffisamment adaptées aux événements.

FIGURE A

 

Cela est notamment visible dans la construction de salles de concert gigantesques ou d’aménagement de lieux, non spécifiques à ce type de représentation, dans le but de les recevoir occasionnellement comme dans le cas des stades ou des hippodromes par exemple. En 1969, l’un des plus grands festivals ayant marqué l’histoire eut lieu sur des terres agricoles dans la campagne de l’État de New York : Woodstock. Environ 500 000 personnes sont venues vivre une expérience dont les conditions étaient en grande partie peu adaptées pour un tel événement, mais les artistes ont tout de même réussi à se produire face au public. Cependant, comme on peut le voir sur la Figure A ci-dessus, la foule était d’une telle immensité qu’il devait être presque impossible d’entendre le son et de voir les musiciens pour le public qui se situait à une centaine de mètres d’une scène, dont la technologie manquait largement de puissance pour fournir une diffusion appropriée.

Aujourd’hui, l’évolution de la technique, qu’elle soit sur le plan sonore ou visuel, s’est grandement développée pour offrir à une foule les moyens de percevoir un concert même lorsque la distance entre la scène et le dernier rang du public est grande. Ainsi, l’amélioration des micros et des enceintes permet une diffusion par amplification beaucoup plus vaste, et l’installation d’écrans géants rend la visibilité possible de loin, comme en haut à gauche et à droite de la Figure B ci-dessous du concert du groupe de Hard Rock Iron Maiden à la salle de Paris Bercy en 2011.

FIGURE B

Continuer la lecture de La visualité du concert, de l’image classique de retransmission à l’image spectaculaire : Vers une médiatisation visuelle des concerts

Etude ethnographique du Berghain

En réfléchissant à la manière dont je pouvais étudier la scène club berlinoise pré-Covid pour la réalisation de mon mémoire d’étude, et plus particulièrement le Berghain, dont la réputation n’est plus à faire même en dehors de cette culture, j’ai trouvé un billet rédigé par Maxime le Calvé et Olivier Gaudin nommé « Dépeindre les atmosphères berlinoises : esquisses phénoménographiques »1. Grâce à une combinaison habile entre l’écriture et le dessin, cet article permet de mieux appréhender l’atmosphère de quatre zones de la capitale allemande de différentes dimensions sous le prisme de la sociologie, de la géographie et de l’histoire réunis dans une approche ethnographique subjective tout en offrant au lecteur une méthode pour analyser l’ambiance. De plus, l’article rédigé par Tobias Rapp dans Lost and Sound : Berlin, techno and the Easyjetset, paru en 2009, amène à une démarche similaire au sein du Berghain pour mieux saisir les différents dispositifs permettant au club d’entretenir sa réputation. A l’aide de l’approche particulière employée par Le Calvé, je chercherai à présenter le type d’ambiance qui se dégage du Berghain, et qui peut être considéré comme intrinsèque à la vie festive issue des clubs berlinois contemporains. Tout d’abord j’étudierai la méthodologie employée par Le Calvé, puis je confronterai l’analyse de Tobias Rapp à cette approche. 

Continuer la lecture de Etude ethnographique du Berghain
  1.  LE CALVE, M.  « Depicting Berlin’s Atmospheres: Phenomenographic Sketches » in Ambiances, 2019 []